Histoire

mairie ancienne

Aperçu historique de Saujon


L'histoire de Saujon est étroitement liée à sa situation géographique, situation que l'on peut
qualifier de stratégique. Pendant des siècles en effet, c'est à Saujon qu'était le premier
pont sur la Seudre, depuis son embouchure. Et c'est à Saujon que se fait encore aujourd'hui la transition entre la Seudre maritime et la Seudre fluviale.

Le nom de Saujon vient très vraisemblablement de Salvio (domaine de Salvius) qui semble être le plus ancien occupant connu de Saujon, à l'époque gallo-romaine.
Mais des traces d'occupation plus anicennes sont présentes sur le territoire de la commune, comme à Graupe où un des rares mégalithes de Saintonge est visible.

Jusqu'au début du 20ème siècle, la bourgade de Saujon était en grande partie limitée à l'actuelle rue Carnot. A chaque extrémité deux anciens quartiers : celui dit de "La Halle" autour de l'église, et celui de "La Croix" (environs de l'actuelle mairie).
Près du premier se trouvait l'ancien château, longtemps propriété des barons de Campet. Ces seigneurs ont adopté très tôt le protestantisme, comme d'ailleurs la quasi totalité de la population locale.
La première église Saint Jean-Baptiste, et le prieuré de Saint Martin ont d'ailleurs subi les dommages des guerres de religion.


eglise port riberou

En 1638 le Cardinal de Richelieu qui a engagé une lutte sans merci contre les protestants procède, quelques années avant sa mort, à l'acquisition de la seigneurie. Le château qu'il fit construire à l'emplacement du vieux manoir des Campet était, selon l'ingénieur du roi Claude Masse "le plus beau que l'on pouvait trouver à 20 lieues à la ronde".

La reprise en main par les catholiques se manifestera, entre autres, par la construction en 1682 de l'église que nous connaissons aujourd'hui.

Légèrement excentré par rapport aux deux quartiers évoqués, le port de Ribérou, situé à l'extrémité de l'estuaire de la Seudre fut un port très actif. Les installations actuelles construites à son apogée en 1842, ont été inaugurées cette année là par Jules Dufaure. Ce personnage né à Saujon en 1778 a laissé son nom à une petite rue près de la mairie et au quai du port. Il fut plusieurs fois ministres et même président du Conseil. Comme Thiers, il fait voter pour la république et il constitue le premier gouvernement républicain sous la présidence de Mac Mahon. Au cours de ce temps il fut élu à l'Académie Française.

Le déclin du port de Ribérou est lié directement à l'arrivée du chemin de fer à Saujon en 1876.

saujon gare 1910

C'est à peu près à la même époque qu'est créé l'établissement de soins du docteur Dubois qui donnera à Saujon, désormais son caractère thermal.
C'est une des activités importantes dans notre ville, de nos jours, avec l'activité commerciale, dont la foire mensuelle est, depuis deux siècles, l'expression importante.

 

 

© 2012 Mairie de Saujon
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
Systonic - Tous droits réservés.
Hébergement Systonic
Plan du site | Mentions légales  
RocketTheme Joomla Templates